Huîtres de Prestige

  • Tables où sont étalés les tubes ...
  • Les huîtres creuses

    Pré grossissement sur tube : Le premier cycle de vie de l’huître "La Paimpolaise du large" se passe sur tube, où l’huître va passer un peu plus d’un an. Au bout d’un an les huîtres sont "détroquées", c'est-à-dire qu’on les détache des tubes mécaniquement. Elles sont alors toutes séparées manuellement et un premier tri est effectué pour en ressortir les plus belles d’entre elles.

    Les huîtres de poches : Une fois le pré grossissement sur tubes effectué, les huîtres peuvent être mises en poche durant deux ans avant d’être commercialisées. Un affinement des huîtres au sol est parfois réalisé suivant les goûts des consommateurs.

    L’huître de sol : C’est l’huître sauvage par excellence. Devenue très rare à cause des prédateurs et de la rareté des parcs capables d’en produire, cette huître présente un goût authentique, très iodé et très ferme. L’huître de sol est en plus très charnue, c’est l’huître des véritables amateurs. "La Paimpolaise du Large" en a fait sa spécialité et la plupart des huîtres vendues sous cette appellation passe par les parcs au sol. C’est une véritable spéciale de pleine mer !!

    Les huîtres plates


    L’huître plate existe en Bretagne depuis des siècles. Elle fît la renommée de " La Paimpolaise du Large" dans les années 60. Depuis le début des années 80, sa production est rendue difficile à cause d’une maladie qui l'a dissipée. "La Paimpolaise du Large" en produit encore un peu en élevage au sol afin de rendre l’élevage plus sauvage et de limiter la perte par maladie.